Soirée Guinguette

En mai la France s’anime avec le Festival de Cannes et Roland Garros et en juin par la fête du complexe Apraxine. Ce 17 juin 2017, les résidents ont invité leurs familles, les bénévoles, les partenaires pour une soirée Guinguette qui restera gravée dans les mémoires.

Un groupe de musique (Lucky Star) est venu animer cette soirée, accompagné par différents buffets et des animations (sarbacane, tombola…).

Voici quelques réactions de résidents :

Valérie M. : « C’était bien »

Françoise G. : « J’ai bien apprécié, c’était bien organisé et j’ai soufflé dans la sarbacane »

Samia B. : « Repas vachement copieux, je me suis cassée la figure en dansant »

Gislaine P. : « Le pain était mou et tendre, il était délicieux »

Roberte G. : « Monsieur Glories danse très bien, il y avait de l’ambiance »

Béatrice G. : « J’ai dansé avec Monsieur Issico »

Aude L. : « Beaucoup de monde »

Gisèle G. : « Cela changeait de style »

Marie M. : « C’était vraiment la guinguette, j’étais mieux qu’une reine »

Marie Claude B. : « J’avais mis une belle robe »

Veuillez découvrir les photos en cliquant sur le lien suivant :

Diaporama Guinguette

« Le sapin »

En cette période de grosse chaleur,

Nous vous apportons un peu de fraicheur,

Avec nos poèmes de Noël…

 

 

« Le sapin »

 

C’est l’histoire d’un petit sapin du Canada,

Il est planté dans une grande et belle forêt.

Toute la journée, il entend les cloches sonner,

Et il est bercé par cette musique là.

 

De petits écureuils grimpent dans ses branches,

Ça craque et il se balance.

Il danse dans le vent en cadence,

Il se dit qu’il a bien de la chance…

 

Très tôt, un matin d’hiver,

Un homme est venu le chercher,

Ses racines, il a mis à l’air,

Et il l’a emporté…

 

Il a fait un long voyage,

A l’arrière d’une voiture, avec les bagages.

Il y avait plein de virages,

Avant de se retrouver dans un garage.

 

Il était tout seul dans le noir,

Il n’entendait plus le vent,

Il n’était plus dans son élément.

Il était en plein désespoir…

 

Un jour dans la maison, on l’a emmené,

Et au coin de la cheminée on l’a posé.

Des boules sur ses branches on a déposé,

De guirlandes de toutes couleurs, on l’a décoré…..

 

A ses pieds, des cadeaux ont été déposés,

Avec des papiers de couleur dorée.

Les enfants autour de lui étaient enchantés.

Tous les soirs, des chansons douces ils lui chantaient.

 

Il était tellement bien décoré,

Ça brillait de mille feux

Tout le monde l’admirait,

Il se sentait le plus heureux….

 

 

Nos poètes : Gislaine, Roberte, Théo, Brigitte, Pierre, Françoise, Aude, Laurence D., Laurence F., Jérémy, Karim,

Elisabeth

 

 

 

 

 

 

 

« Le rêve du sapin »

 

 

Ce matin, je me promenais,

L’air était frais, le ciel limpide.

J’étais heureuse, je flânais….

Près de moi, un oiseau timide,

Se cachait au creux d’un buisson

Pour appeler sa dulcinée.

Qu’elle était belle sa chanson.

C’était sa joyeuse hyménée.

 

Parfois, il s’arrêtait, rêveur,

Buvait la goutte de rosée,

Que la nuit avait déposée,

Dans le calice d’une fleur.

C’était un troubadour charmeur…

 

Tout à coup, je prêtais l’oreille.

Il me semblait que la forêt avait pour moi quelques secrets.

Vous ne devineriez jamais à l’instant ce que j’entendais.

C’était un sapin qui parlait,

Et j’écoutais ce qu’il disait.

 

Il était beau,  une merveille !

Il disait : « venez mes amis,

Les grands, les petits à la ronde,

Autour de moi, venez ici !

Je veux qu’aujourd’hui, tout le monde

Sache combien je suis heureux.

Melons nos chants les plus joyeux,

 

Bientôt Noël.

Fête bénie, où dans une sainte harmonie,

S’uniront la terre et le ciel,

Pour un grand amour fraternel.

 

J’aurai pour moi tous les honneurs,

Entouré de rubans, de fleurs,

Guirlandes, gâteaux, friandises,

Une montagne de surprises,

Des bonbons, des jouets magiques,

Voitures et trains électriques

Livres d’images, télé, disques.

Et ce sera si merveilleux,

Que je n’en croirai pas mes yeux !!!

 

Je serais le Roi, l’interprète de cette nuit,

Un vrai prophète.

 

Près de moi, les petits enfants,

Seront là avec leurs parents,

Pour recevoir ces beaux présents.

 

J’entendrais leurs cris et leurs rires,

Je verrais leurs danses, un délire…

Leur regard clair, leur gaité franche,

Et leurs rayonnements si purs,

Feront naître, en toutes mes branches,

Des bouquets de rêves et d’azur.

 

Mes amis ce n’est pas un rêve,

Je me crois presque dans le ciel.

C’est vrai qu’ici bas tout s’achève,

Mais le bonheur est éternel ».

 

De ce Noël plein de lumière,

J’emporterai ce grand mystère.

La paix, l’amour et la bonté

Qui du ciel viendront sur la terre,

Prélude de l’éternité…

 

 

Marie M.

 

 

 

« L’automne »

« L’automne »

       

J’aime l’automne, avec ses couleurs d’or,

Quand les feuilles tombent,

Et qu’elles font des rondes,

Emportées par le vent du Nord.

 

J’aime marcher sur les feuilles

Quand elles craquent sous les pieds,

Que les sentiers sont si bien colorés,

Que même les peintres seraient plein d’orgueil.

 

Les enfants rassemblent les feuilles en gros paquets,

Pour pouvoir plusieurs fois y plonger,

Faire tout exploser, sans jamais se blesser,

Et recommencer, sans jamais se lasser…

 

On peut voir les écureuils,

Quand les arbres ont perdu leurs feuilles.

Ils font des réserves de noisettes,

Comme s’ils voulaient en remplir des charrettes.

 

Les cerfs brament dans la forêt,

Des randonneurs, ils vont rencontrer.

Ils viennent  ramasser des champignons

Qu’ils feront cuire à la maison.

 

On peut rester au coin du feu,

Voir scintiller les flammes dans nos yeux,

Nous régaler de marrons chauds,

En lisant de bons journaux.

 

C’est le temps de se faire du bien,

De se prélasser, de créer des liens,

De se préparer à l’hiver qui vient,

En recouvrant tout de blanc, comme un grand magicien.

 

Nos poètes : Théo, Brigitte, Pierre, Roberte, Jérémy, Karim.

Elisabeth

 

« La feuille d’automne »

« La feuille d’automne »

 

 

Théo B. et Pierre M. : 

Moi, j’aimerais être un tas de feuilles,

Pour qu’on puisse y mettre un pétard,

Et que tout explose.

Ça serait l’automne en apothéose.

 

Roberte G. :      

La feuille d’automne,

Elle fait comme l’homme,

Elle s’abrite en hiver,

Avant de pouvoir à nouveau prendre l’air.

 

Valérie M. :

Moi je serais une feuille de menthe,

Qui irait sublimer un gâteau au chocolat,

Le soir d’un grand gala,

Sous la plus belle tente.

 

Brigitte P. :

Moi, je tourbillonne

Je danse dans le vent,

Et sur mes pointes, virevoltant,

Je me sentirai aussi libre qu’une amazone.

 

Françoise G. :

Mes petites feuilles en forme d’étoiles

S’envolent dans le vent,

Et délicatement,

Vont se poser sur une toile.

 

Karim B. :

Moi dans une cuisine j’atterrirai,

Sur un plat de Lasagnes j’irai me poser,

Et toute la sauce je parfumerai,

Car je suis une feuille de laurier.  

 

Gislaine P. :       

Avec le Concorde, j’irai sous les tropiques, Lire la suite

Les résidents de la villa apraxine passent à l’action !

Pour participer à des actions citoyennes au travers d’une bonne action, certains résidents pour aider des personnes dans le besoin ont décidé de faire don d’affaires dont ils n’ont plus besoin (vêtements, bibelots…), tout cela dans un esprit de solidarité !

 

Le 4 mai 2017, quelques résidents de la  villa Apraxine : Josette, Nelly, Aude, Fathia, Jérémy, Roméo accompagnés de deux éducateurs, sont partis à la rencontre d’une association caritative.

Comme il y avaient beaucoup d’affaires à donner, chacun est arrivé les bras chargés. Ils ont été reçus par une bénévole de l’association et ont déposé les colis à la friperie. Les résidents ont pu visiter la boutique sociale  où les prix étaient de 1 à 10€ maximum. Il y avaient des robes, des tuniques, des tee-shirts, des pantalons, des jupes et beaucoup d’autres vêtements. D’ailleurs, certains n’ont pas pu résister à se faire un petit plaisir !!!!!

Ensuite,  les résidents ont choisi de  prendre le repas dans le restaurant social de cette même association, car au bout de six repas payés, un repas est redistribué à une personne en difficulté. Il faut compter entre 7 et 13€.

Le restaurant est ouvert à tous, il est très grand, très beau avec des murs en pierre et de jolis tableaux accrochés.

Le restaurant était bondé avec au menu du jour :

  • Salade de samosa à l’agneau
  • Sauté de veau et son  riz
  • Brownies au chocolat et noisettes
  • Café

Il y avait au moins une centaine de personnes ! Ce qui signifie qu’ils ont pu redistribuer 16 repas et comme il y avait six résidents, un repas a pu être distribué grâce à eux.  Un monsieur « Martin » est venu nous saluer, c’est le responsable de l’association. Les résidents aimeraient le revoir pour apporter leur aide (plier le linge, nettoyer les vêtements, les trier ou bien empiler des assiettes…). ils pourraient par exemple rendre les tables plus belles, les garnir avec des fleurs de l’atelier jardinage ou bien faire des tableaux en atelier déco et les offrir au restaurant pour le décorer. Ou pour que l’association les vende pour pouvoir faire encore plus de belles actions.

Les résidents qui ont  participé à cette journée sont revenus très fiers en ayant envie de recommencer. Les éducateurs les ont félicité de leur investissement et les aideront à aller plus loin. L’une des résidentes doit d’ailleurs préparer une interview pour en savoir plus sur cette association, son organisation, son fonctionnement et ses actions. Alors suite au prochain numéro !!!

 Aude Lestel, résidente du foyer

 

 

#EDITOJANVIER2017

Les résidents du complexe Apraxine ont reconduit leur rendez-vous bi-mensuel à la bibliothèque de Cimiez, afin de découvrir l’actualité avec Sabine Tardieu.

Gisèle G., Aude L. et Marie M. ont donc classifié les événements récents. Vous pouvez réagir à leur classement en laissant vos commentaires.

Les articles ont été lus dans Nice Matin, Marianne.

Nous avons aimé

Le pape François appelle à protéger l’enfance.

Au Japon, un spa célèbre chaque année le beaujolais, en proposant des bains au vin rouge (vinothérapie).

En alternative aux maisons de retraites, un collectif de retraités a permis de construire un immeuble collaboratif et coopératif (pour retraités).

 

Nous n’avons pas aimé

1% des riches possèdent 16% du patrimoine.

Un prêtre italien est soupçonné d’avoir prostitué ses 15 maîtresses

Cédric Herrou : le procès politique d’un passeur.

 

Que pensez-vous de notre classement ?

Le roi de l’Energie

Chaque année, tous les niçois attendent le carnaval (et les touristes aussi…), les résidents du complexe Apraxine ne dérogent pas à la règle.

Pour fêter le carnaval comme il se doit,  nous avons invité d’autres foyers à se joindre à nous pour célébrer le roi de l’énergie.

Vous n’avez pas pu venir ? dommage… Vous avez manqué Zorro, les Daltons, des reines, des cow-boys, des sorcières, des policiers, des clowns, cat-woman… réunis autour de danses, de défis… et de bruit… bref, beaucoup d’énergie.

P1110021

Voici quelques réactions de résidents :

« C’était chouette », « Tout le monde y mettait du cœur », « Il y avait de l’ambiance », « Je me suis déguisée en princesse », « Super décoration », « Bien dansé, il faut continuer à inviter d’autres foyers », « les invités étaient tous gentils et sympathiques »

Fête carnaval

Nous tenons à remercier les résidents et les éducateurs du CAJ Le trident, du Foyer le Roc, de la MAS Oustaou et de la Mas Palmerose. Rendez-vous très bientôt pour d’autres événements.

 

 

 

#EDITOFEVRIER

Les résidents du complexe Apraxine ont reconduit leur rendez-vous mensuel à la bibliothèque de Cimiez, afin de découvrir l’actualité avec Sabine Tardieu.

Gisèle G., Aude L. et Marie M. ont donc classifié les événements récents. Vous pouvez réagir à leur classement en laissant vos commentaires.

Les articles ont été lus dans Nice Matin, Ça m’intéresse, La croix, Sciences et avenir…

Nous avons aimé

Un loup aperçu dans le parc de la Valemasque

Nous n’avons pas aimé

Un adjoint (Villefranche sur Mer) traité de loukoum gagne son procès

Fillon veut abaisser la majorité pénale à 16  ans.

Une nonne remet en cause la virginité de Marie et fait scandale dans l’église espagnole

Le Titanic aurait brûlé avant de couler (un feu couvant dans une soute à charbon aurait fragilisé la coque du paquebot)

Que pensez-vous de notre classement ??

Les Chaises de la Prom’

 

Véritable emblème de Nice, les chaises bleues ont été photographiées durant 15 ans par l’artiste Christel Boivin. Elle a souhaité leur rendre hommage à travers une exposition qui rassemble les mondes du handicap, de l’enfance et de l’art. A partir de ses photos, tous les participants ont eu l’occasion de s’essayer à la création.

dav

dav

 

Les résidents du complexe Apraxine à Nice se sont joints à cette aventure, au travers d’un atelier poésie animé par l’orthophoniste et un atelier de création avec l’animateur du complexe.

Ils ont découvert l’histoire des chaises bleues, puis à l’aide d’odes et de matières, l’histoire est devenue vivante.

dav

dav

Ce samedi 14 janvier, les résidents ont été invités au vernissage de l’exposition, afin d’y découvrir les œuvres et se réunir avec tous les artistes. Au programme, discours et animations (échassier, bulles savons, concert,  four à socca…) et de belles rencontres !

Pour information, cette exposition est visible au Parc Phoenix, 405 promenade des Anglais (Nice)  jusqu’au 26/02/2017.

sdr

sdr